Huile d’olive face au Parkinson? Ces dernières années, différentes recherches ont révélé les propriétés anticancéreuses, anti-inflammatoires, bactéricides et cardioprotectrices de l’HOVE (huile d’olive Extra Vierge). Ces résultats ont conduit à s’intéresser à l’analyse de ses effets possibles sur les maladies neurodégénératives, comme la maladie de Parkinson.

Huile d’olive face au Parkinson, l’étude

Ainsi, le groupe de recherche « Stress cellulaire et âge » de l’Université de Jaén a mené une étude pour déterminer la capacité neuroprotectrice du Tyrosol face aux effets pathogènes de Parkinson, dans un modèle animal. Cette molécule est un des composants phénoliques présents dans l’huile d’olive.

Pago de Valdecuevas, fantastique huile d’olive extra vierge Arbequina, de Valladolid

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative dans la population. Elle se caractérise par l’apparition de mouvements involontaires, tremblements, raideurs musculaires et difficultés à maintenir l’équilibre, suite à la perte de neurones dopaminergiques. Au niveau cellulaire, on constate l’apparition de dépôts intracellulaires de plusieurs protéines. Parmi elles ont trouve l’α-synucléine, directement impliquée dans le développement et la progression de cette maladie.

Résultats

Les résultats de cette importante enquête prouvent l’effet neuroprotecteur de ce composé phénolique. D’une part, le tyrosol induit une diminution du stress oxydatif et réduit significativement l’agrégation α-synucléine, retardant ainsi la paralysie musculaire chez les nématodes.

De même, il y a moins de dégénérescence des neurones dopaminergiques dans ce modèle animal. De ce fait, les principaux effets pathogènes de la maladie de Parkinson sont retardés et sont considérablement réduits. Cette étude et d’autres similaires peuvent suposer une première étape avec la réalisation d’essais cliniques et nutritionnels chez des animaux plus complexes et chez l’homme pour tester si le tyrosol, en tant que complément alimentaire.

Ce travail a récemment été publié dans la revue Neurobiology of Aging, en collaboration avec d’autres chercheurs de l’UJA (Université de Jaén) et l’Institut de recherche biomédicale Bellvitge (IDIBELL) de Barcelone.

Si vous avez aimé Huile d’olive face au Parkinson nous vous invitons à lire: Stiftung Warentest: huile d’olive

ANTES DE IRTE...
No olvides suscribirte a nuestra newsletter
para enterarte de todas nuestras ofertas y novedades
He leído y acepto la política de privacidad
¡SUSCRÍBETE A NUESTRA NEWSLETTER!
para enterarte de todas nuestras ofertas y novedades
No compartiremos nunca tu información personal.
He leído y acepto la política de privacidad
SUSCRIBE TO OUR NUESTRA NEWSLETTER!
to find out about all our offers and news
We will neve share your personal information.
I accept the Privacy Policy
ABONNIEREN SIE UNSEREN NUESTRA NEWSLETTER!
um alle unsere Angebote und Neuigkeiten zu erfahren
Wir werden Ihre persönlichen Daten niemals weitergeben.
Ich akzeptiere die Datenschutzerklärung
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER NUESTRA!
voir toutes nos offres et nouveautés
Nous ne partagerons jamais vos informations personnelles.