De l’huile d’olive pour reduire la douleur? La consommation d’huile d’olive, en plus des propriétés bénéfiques habituelles pour la santé, pourrait être liée à la production de substances neuronales qui réduisent la douleur: l’enképhaline.

Une nouvelle enquête menée par des experts des universités de Jaén et du Pays Basque, conclut que la consommation d’huile d’olive pourrait être liée à la production de substances neuronales qui réduisent la douleur (l’encéphaline).

L’huile d’olive reduirait la douleur

Les conclusions publiées dans la revue «Endocrine regulation», sont le résultat d’un expériment de 16 semaines sur des souris. Celles-ci, divisées en 3 groupes, avec des régimes enrichis en huile de noix de coco, en huile d’olive et de poisson.

Les chercheurs ont pu vérifier que les acides gras polyinsaturés du cerveau, et en particulier l’acide docosahexaénoïque (DHA), amélioraient le développement et les fonctions cognitives des rongeurs. De plus, ils amélioreraient l’acquisition de la mémoire et certains symptômes liés à la maladie d’Alzheimer.

Les expériences explorent les possibilités de concevoir des stratégies thérapeutiques pour le contrôle de la douleur et du stress. Selon la source lipidique (les graisses alimentaires) notre système de régulation de la douleur et du mécanisme de contrôle de l’absorption pourraient être modifiés.

Ainsi, la présence d’acides gras oméga 3 dans le cerveau de souris nourries à l’huile d’olive variait en fonction de l’action de l’enzyme (enképhalinase). Par ailleurs, dans le groupe des souris qui ont reçu de l’huile de noix de coco, incorporaient des acides gras saturés dans la membrane cellullaire, ce qui nuit le développement de certaines fonctions cérébrales.

Modulateur de la douleur

La douleur fonctionne comme un mécanisme de défense activé chez les êtres vivants lorsque le corps détecte une anomalie. Après cette alerte, certaines substances sont produites, des enképhalines, qui ont pour mission de la réduire. Mais parfois, des enzymes, appelées enképhalinases, peuvent interférer avec l’action des enképhalines afin qu’elles ne finissent pas leur mission.

L’altération du taux d’enképhaline, produite naturellement par l’organisme dans certaines situations agréables, est un indicateur de problèmes neurologiques. Ont constate cela dans la maladie d’Alzheimer où l’enképhaline est surexprimée.

D’où l’importance que l’huile d’olive puisse favoriser la production de ces substances neuronales.

Si vous avez aimé cet article, nous vous recommandons de visiter: La meilleure huile d’olive du monde [/ box]

ANTES DE IRTE...
No olvides suscribirte a nuestra newsletter
para enterarte de todas nuestras ofertas y novedades
He leído y acepto la política de privacidad
¡SUSCRÍBETE A NUESTRA NEWSLETTER!
para enterarte de todas nuestras ofertas y novedades
No compartiremos nunca tu información personal.
He leído y acepto la política de privacidad
SUSCRIBE TO OUR NUESTRA NEWSLETTER!
to find out about all our offers and news
We will neve share your personal information.
I accept the Privacy Policy
ABONNIEREN SIE UNSEREN NUESTRA NEWSLETTER!
um alle unsere Angebote und Neuigkeiten zu erfahren
Wir werden Ihre persönlichen Daten niemals weitergeben.
Ich akzeptiere die Datenschutzerklärung
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER NUESTRA!
voir toutes nos offres et nouveautés
Nous ne partagerons jamais vos informations personnelles.