info@aceitedelcampo.com

Email

Suivez votre commande

LIVRAISONS DIRECTES DE L’USINE

Si vous ajoutez de l’huile d’olive provenant de différentes oliveraies, vous recevrez vos huiles séparément et les frais d’expédition correspondant à chacune d’elles seront ajoutés.

Email

Suivez votre commande

LIVRAISONS DIRECTES DE L’USINE

Si vous ajoutez de l’huile d’olive provenant de différentes oliveraies, vous recevrez vos huiles séparément et les frais d’expédition correspondant à chacune d’elles seront ajoutés.

Huile d’olive contre la constipation

Pour lutter contre la contre la constipation prenez une cuillère à soupe d’huile d’olive le matin à jeun et le soir avant le coucher. Effectivement, l’huile d’olive contient 70% d’oléine aux vertus purgatives qui ramollit le bol fécal, facilitant l’évacuation des selles.

De plus, l’huile d’olive accélère également les contractions de la vésicule biliaire, stimulant alors la sécrétion de sels biliaires, véritables laxatifs naturels.

La constipation peut nous faire perdre le sourire, tiraillé entre ballonnements et douleurs, notre ventre peut être bien difficile à supporter, d’autant plus que ce problème est très fréquent (notamment chez les femmes).

Les causes sont multifactorielles, stress, déshydratation, mauvaise alimentation…Solution? L’huile d’olive vous fera vite oublier les médicaments contre la constipation!

Pour résoudre donc nos petits soucis de constipation l’huile d’olive à jeun le matin permet de réguler son transit et ainsi d’éviter tout soucis de digestion. Un remède de grand-mère 100% efficace pour lubrifier vos intestins. En effet, il suffit de boire une cuillère à soupe pour ramollir les selles, les rendant un peu plus glissantes et plus molles.

La constipation est un problème courant, définie comme le fait d’aller à la selle moins de trois fois par semaine ou d’avoir des selles sèches, dures, petites ou difficiles à passer.

Il s’agit d’un problème digestif courant qui peut toucher des personnes de tout âge. De même, l’huile d’olive contient en effet de l’oléine, une substance aux propriétés purgatives qui a la particularité de ramollir les selles et de faciliter leur évacuation.

Les gens utilisent l’huile d’olive pour ses bienfaits nutritionnels, sanitaires et autres depuis des milliers d’années. Les chercheurs ont établi effectivement un lien entre son utilisation et la réduction des taux de maladies cardiaques, de cholestérol, etc…

Dans ce sens, l’huile d’olive contre la constipation, serait un bénéfice complémentaire, en tant que moyen sûr et sain de faire repartir les selles et de soulager la constipation.

En particulier, les graisses contenues dans l’huile d’olive peuvent contribuer à lisser l’intérieur de l’intestin, facilitant ainsi l’évacuation des selles. Elles peuvent également aider les selles à retenir plus d’eau, ce qui les rend plus molles.

Cependant, il ne faut cependant pas en prendre des grandes quantités, car cela peut provoquer des diarrhées et des crampes. De plus, il est recommandé d’avoir un bon apport en fibres pour prévenir la constipation en premier lieu, moyennant des aliments riches en fibres tels que les pruneaux, les abricots et les céréales complètes.

Si les changements de régime alimentaire n’aident pas, il est fortement recommandé de consulter un médecin pour un traitement supplémentaire.

Autres bienfaits de l’huile d’olive pour la santé

L’huile d’olive contre la constipation n’est qu’un parmi les nombreux avantages de cette graisse végétale pour notre santé.

C’est l’aliment de base du régime méditerranéen, et ce régime est lié à un risque moindre de certaines maladies et à une vie plus longue.

En particulier, l’huile d’olive contient des composés phénoliques qui ont des effets anti-inflammatoires, et antioxydants.

De plus, elle peut contribuer à réduire le risque de maladies dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, ainsi que le diabète, les maladies cardiaques, certains cancers et l’arthrite.

Dans ce sens, l’American Heart Association recommande de prendre de l’huile d’olive pour améliorer notre santé cardiaque, en raison de ses graisses monoinsaturées qui sont bonnes pour le cœur.

L’huile d’olive contient également de la vitamine E, qui aide à prévenir la production de radicaux libres et joue un rôle dans le soutien du système immunitaire.

Toujours Extra Vierge

C’est en effet l’huile d’olive extra vierge qui peut avoir le plus de bienfaits pour la santé. Lorsqu’une huile est étiquetée vierge-extra, cela signifie que le fruit a été simplement pressé pour en extraire l’huile.

Les bienfaits de l’huile d’olive

Les bienfaits de l’huile d’olive Vierge Extra sont bien nombreux! C’est la plus haute catégorie d’huile d’olive, lors du pressage à froid des olives vertes de récolte précoce pour obtenir un jus d’olive exquis.

Contrairement à la croyance populaire, la meilleure huile d’olive extra vierge a peu à voir avec la variété de l’olive et son lieu d’origine.

Les variétés sont généralement toutes « bonnes », elles diffèrent par leur arôme et leur saveur. Par exemple, les huiles du sud (Córdoba, Jaén, Almería) sont généralement épicées et amères (Picual et Cornicabra), tandis que celles du nord-est (Lérida, Navarre, Zaragoza) sont plus douces et fruités (Arbequina, Empeltre).

Mais ce qui compte vraiment, c’est le procès de production, de l’olivier, jusqu’à leur entrée dans le moulin, pressage, battage de la pâte, décantation, stockage, embouteillage et transport. Tout compte!

Où l’acheter?

Certainement pas dans les grands magasins. Même si les huiles vendues là-bas étaient autrefois extra-vierges, le fait qu’elles soient restées pendant des jours ou des semaines sur les étagères, exposées aux lampes fluorescentes, les aura transformées en simples huiles d’olive vierges (non extra) ou même pire, avec un début de rancissement.

L’huile d’olive Extra Vierge doit être achetée dans des boutiques spécialisées, de rue ou en ligne.

Comment la garder?

Avec amour! encore mieux que les bons vins, car l’huile est délicate. En fait, plus elle est de qualité, et plus elle présente un potentiel de dégradation. Rappelez-vous que l’huile d’olive est « vivante » et par conséquent, du moment qu’elle quitte l’olivier elle vieillit.

Vous devez toujours garder les bouteilles ou les carafes parfaitement fermées, éviter les ouvrir souvent pour que l’oxygène à son intérieur ne se renouvelle.

Dans le cas de grosses carafes, nous recommandons de passer de petites quantités dans des bouteilles bien fermées, pour la consommation de la semaine. Et surtout loin de la lumière! C’est son pire ennemi, toujours dans un placard, loin de sources de chaleur.

Huile d’olive et santé

Dans notre blog, vous trouverez de nombreux articles sur les bienfaits des huiles d’olive Vierge Extra. Mais rappelez-vous, cela doit être Huile Extra Vierge, sinon ses propriétés curatives et préventives disparaissent.

N’oubliez pas que ses polyphénols sont responsables de la prévention (voire de la guérison!) du cancer ou de la maladie d’Alzheimer, ainsi que de la dilution des plaques de cholestérol dans nos artères.

Mais ces molécules sont très fragiles et ne se retrouvent en petites quantités que lorsque l’huile d’olive est extra vierge (HOVE), c’est-à-dire de qualité supérieure. Par conséquent, à consommer préférablement crue et ne pas la chauffer pas pour éviter que ses polyphénols ne s’évaporent littéralement.

Huile d’olive face au Parkinson

Ces dernières années, différentes recherches ont révélé les propriétés anticancéreuses, anti-inflammatoires, bactéricides et cardioprotectrices de l’HOVE (huile d’olive Extra Vierge). Ces résultats ont conduit à s’intéresser à l’analyse de ses effets possibles sur les maladies neurodégénératives, comme la maladie de Parkinson.

Ainsi, le groupe de recherche « Stress cellulaire et âge » de l’Université de Jaén a mené une étude pour déterminer la capacité neuroprotectrice du Tyrosol face aux effets pathogènes de Parkinson, dans un modèle animal. Cette molécule est un des composants phénoliques présents dans l’huile d’olive.

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative dans la population. Elle se caractérise par l’apparition de mouvements involontaires, tremblements, raideurs musculaires et difficultés à maintenir l’équilibre, suite à la perte de neurones dopaminergiques.

Au niveau cellulaire, on constate l’apparition de dépôts intracellulaires de plusieurs protéines. Parmi elles ont trouve l’α-synucléine, directement impliquée dans le développement et la progression de cette maladie.

Les résultats de cette importante enquête prouvent l’effet neuroprotecteur de ce composé phénolique. D’une part, le tyrosol induit une diminution du stress oxydatif et réduit significativement l’agrégation α-synucléine, retardant ainsi la paralysie musculaire chez les nématodes.

De même, il y a moins de dégénérescence des neurones dopaminergiques dans ce modèle animal. De ce fait, les principaux effets pathogènes de la maladie de Parkinson sont retardés et sont considérablement réduits.

Cette étude et d’autres similaires peuvent suposer une première étape avec la réalisation d’essais cliniques et nutritionnels chez des animaux plus complexes et chez l’homme pour tester si le tyrosol, en tant que complément alimentaire.

Ce travail a récemment été publié dans la revue Neurobiology of Aging, en collaboration avec d’autres chercheurs de l’UJA (Université de Jaén) et l’Institut de recherche biomédicale Bellvitge (IDIBELL) de Barcelone.

Bienfaits de l’huile d’olive, longévité

Le groupe Interoleo a lancé une campagne à l’origine du rapport du Forum économique mondial, lequel situe l’Espagne dans le Top 5 des pays les plus longèves, grace à une alimentation riche en huile d’olive, légumes et vin.

Ainsi, cette étude rend visible les bienfaits de l’huile d’olive, ce qui a placé l’Espagne dans ce lieu privilégié (Japon, Singapour, Suisse et Corée du Sud), et qui met en valeure les avantages de ce régime et des saines habitudes qui y sont associées.

Le Groupe Interoleo montre ainsi que la consommation d’huile d’olive est directement associée à des habitudes recueillies dans le régime méditerranéen telles que la famille, la socialisation et prendre du temps.

L’huile d’olive administrée en hémocultures

Une équipe de recherche du CSIC (Espagne) a confirmé la capacité antioxydante et anti-inflammatoire des composants de l’huile d’olive dans les cultures de cellules sanguines lorsqu’ils sont administrés directement dans le sang, et non dans l’alimentation. L’étude a été réalisée sur des cultures de cellules sanguines alimentées avec ces substances.

Il existe de nombreuses études sur les avantages que huile d’olive extra vierge (HOVE) apporte a notre santé. Mais c’est la première fois que des chercheurs ont décrit son action directe dans une hémoculture. Ainsi, avec cette procédure, de nouvelles voies sont ouvertes pour l’étude de l’action de l’huile sur diverses maladies.

Dans un premier temps, on induit l’etat inflammatoire dans des cellules saines et on observe leur réponse présence des composés de l’huile d’olive. Cette procédure est appelée ex-vivo car elle est réalisée hors de l’organisme, dans un environnement artificiel.

L’étude permet également d’observer le processus dans des situations pathologiques, comme dans les cas de diabète ou de syndrome métabolique, en utilisant le sang des patients atteints pour analyser la réponse de l’organisme à un processus inflammatoire après la consommation ou l’ajout d’huile d’olive. Ainsi, ils ont décrit comment les terpènes et les polyphénols, composés qui provoquent cette action anti-inflammatoires, agissent dans le sang si l’huile est apportée directement à la culture.

D’une part, ils démontrent que les composés ingérés parviennent à réduire et à modifier l’état inflammatoire et oxydatif généré artificiellement dans les hémocultures des patients. De plus, ils ont confirmé qu’en administrant les substances directement dans le sang.

Avec ce travail, l’action bénéfique de l’huile d’olive dans le sang a été confirmée, et ouvre des possibilités pour son application clinique, bien que davantage d’études et d’essais soient nécessaires pour le mettre en pratique.

Huile dans la veine

Les huiles utilisées dans ce test ont la même base, constituée d’une huile d’olive extra vierge de la variété Picual. Le premier d’entre eux fut une huile traditionnelle, la deuxième, en mélangeant plusieurs des meilleures huiles avec la plus haute teneur en phénols et en triterpènes, et la dernière fut obtenue en ajoutant des extraits riches en ces composés, de la peau de feuilles d’olivier et d’olivier. Dans les trois cas, la réponse cellulaire était positive, mais les deuxième et troisième options ont montré une plus grande action anti-inflammatoire.

Les experts poursuivent leurs investigations vers la viabilité de l’utilisation clinique que cette découverte pourrait avoir, ainsi que les quantités nécessaires à son application pour qu’il n’y ait pas de toxicité dans le sang.

L’huile d’olive contre la constipation en combinaison avec du jus d’orange ou citron, le matin avec le ventre vide, relancera votre système digestif et votre organisme tout entier grâce à la vitamine C du jus. Choisissez plutôt un jus d’orange sans sucre ajouté et aussi frais et pur que possible.

Et si vous souffrez de constipation sévère, le matin, buvez à jeun un bol de lait chaud additionné d’une cuillère à soupe d’huile d’olive. Redoutablement efficace!

De AceitedelCampo nous recommandons toujours de poser toutes les questions de santé en premier pour discuter avec nous de votre médecin.

0
    0
    Panier
    Votre panier est videVolver a la tienda
      Calculer Frais de port
      Appliquer Coupon
      Coupons disponibles
      avissite Obtenez 5% de réduction
      canena Obtenez 5% de réduction
      knolive Obtenez 5% de réduction
      mabel Obtenez 5% de réduction
      nelly Obtenez 16,00  de réduction
      omeya Obtenez 5% de réduction
      palacio Obtenez 5% de réduction
      segolene Obtenez 10% de réduction
      valdecuevas Obtenez 5% de réduction
      yuliana Obtenez 5% de réduction